Après une longue phase de sélection, les autorités qui organiseront l’Euro ont pris la décision de sélectionner 9 stades et 9 villes qui recevront l’événement avec 2 réservistes qui doivent se tenir prêt au cas ou une défaillance apparait dans un stade ou si des retards sur les travaux se produisent, même si cela ne risque pas d’arriver car la préparation a été excellente.

Infographie Stades de l’Euro 2016

A travers l’illustration, vous pouvez voir ou sont réparties les stades de l’Euro 2016 et quelles sont les villes qui acceuilleront cet événement. On peut constater que la répartition est largement inégale car l’ouest de la France est mis de côté, notamment la Bretagne ou on remarque qu’aucun stade n’a été pris pour acceuillir un match de cette magnifique compétition.

Villes Hôtes de l’Euro 2016

Au final, 11 villes et autant de stades ont été choisit et accueilleront les matchs de l’Euro 2016. 2 villes (Toulouse et Saint-Étienne) sont réservistes et n’accueilleront des matchs que si un stade titulaire se retrouve incapable d’être au norme le moment venu.

Si tous les stades recevront au moins un match, à partir des demis-finales on tournera autour de 3 stades : Le Vélodrome, le Stade des Lumières et le Stade de France. Le match d’ouverture et la finale auront lieu au Stade de France le 10 juin pour le premier et le 10 juillet pour le second qui fermera la compétition.